Platinium 3D Fabrication additive

Union des Industries URCA CRITT Campus des métiers et des qualifications Materalia Pôle formation des Industries Technologiques

Vous êtes ici : Platinium 3D / Activités

Activités de Platinium3D

  

PLATINIUM3D a pour ambition d’accompagner les entreprises dans l’industrialisation des procédés de fabrication additive. Nous nous sommes dotés d’un écosystème favorable pour l’atteinte de ces objectifs en déployant une offre de services adaptés aux besoins des entreprises.

 
 

SERVICES PLATINIUM3D

Formation

PLATINIUM3D coordonne un réseau d’acteurs académiques. Elle propose une réelle stratégie de développement de la formation en matière de fabrication additive englobant :

  • tous les niveaux de formation,
  • tous les publics concernés (étudiants, scolaires, salariés, ...)
  • toutes les méthodes pédagogiques (groupe, individualisation).

Exemple de formation:

Recherche, Développement, Innovation

PLATINIUM3D accompagne les entreprises dans leurs projets portant notamment sur :

  • Études de faisabilité et de pré-industrialisation;
  • Aide aux choix de technologies, conseil et expertise;
  • Assistance à la conception;
  • Réalisation d’éprouvettes, de maquettes, de prototypes;
  • Essais, contrôle et caractérisation de pièces réalisées.

Exemple de projet

  • MONARCHIES : MOules et Noyaux ARCHitecturés par ImprEssion 3D Sable: information
  • PERFFORM3D: Réduire le coût et accroitre la durée de vie des outillages de forge et fonderie réalisés par fabrication additive: information
  • QUICKMOLD: Optimiser le triptyque délais/coût/fonctionnalité pour la réalisation d’outillages d’injection par fabrication additive: information

Diffusion de l'information

PLATINIUM3D développe des actions de communication visant à informer tous les publics, des possibilités offertes par les technologiques de la plateforme :

  • portes ouvertes;
  • information collective;
  • réunions techniques.

Exemple de manifestation

Les objectifs de la plateforme Platinium3D

Accroître le niveau de maîtrise et d’utilisation des entreprises des procédés de fabrication additive

Ces technologies offrent des perspectives de développement fortes sur des secteurs d’activité dynamiques. Pour préserver le tissu industriel local, il est primordial d’accompagner les entreprises dans l’acquisition de ces technologies en leur proposant des moyens d’expérimentation, des compétences scientifiques et des parcours de formation adaptés.

Inventer et innover dans les domaines clés

Les partenaires ont identifié plusieurs verrous à lever pour accompagner les entreprises dans l’industrialisation de la fabrication additive. Par ceux-ci :

  • La caractérisation des matériaux et des pièces réalisées, leur état de surface et les post traitements ;
  • Le développement de matériaux à gradients fonctionnels ;
  • La définition de règles de conception (optimisation topologique) ;
  • Le développement de la chaîne numérique ;
  • L’association de différentes technologies de fabrication additive pour la réalisation de pièces complexes.

Favoriser l’émergence de projets partenariaux (R&D, Transfert, Formation)

La plateforme fait travailler, à l’échelle du territoire, les acteurs de la recherche, de la formation et les industriels. Ces collaborations permettront d’accélérer les transferts de technologie entre laboratoires et industriels notamment via des projets de recherche et développement communs, des formations, de l’accompagnement au transfert ou de la veille technologique.
La plateforme rendra possible la réalisation de projets technologiques complexes intégrant de l’étude d’ingénierie au prototypage et présérie, de l’étude de faisabilité technique au transfert de technologie et de compétences et de la prestation technique au projet de recherche collaboratif (ANR, FUI, BPI, …).

Développer un point d’entrée fédérateur vers des moyens mutualisés

La plateforme propose, avant tout, des moyens qui permettent aux entreprises de développer et de conserver un niveau élevé de compétences mais aussi de délivrer des produits avec une forte différenciation, gage de compétitivité dans une économie de plus en plus concurrentielle.

Eco-Système Platinium3d

La création d'un écosystème

Au-delà de la mise en œuvre de la plateforme, les partenaires ont l’ambition de déployer un véritable écosystème favorable aux développements économique, scientifique, académique et technologique.

Ainsi, des travaux sont en cours pour mettre en place au sein de l’IFTS de Charleville-Mézières, une chaire industrielle et une filière de formation d’ingénieurs.

Une chaire industrielle « MATUR - matériaux architecturés »

Cette action vise à accueillir au sein de l’IFTS, composante de l’Université de Reims Champagne-Ardenne, un enseignant-chercheur éminent, français (expatrié ou non) ou étranger. Ce programme implique une collaboration pérenne entre l'établissement de recherche et des entreprises dans le domaine. La mission de la Chaire Industrielle sera d'une part de réaliser des recherches à caractère fondamental et appliqué, d'autre part de diffuser les connaissances produites au travers de formations par la recherche.

Le budget de cette chaire, qui vient en complément de celui de la plateforme, est de 1 M€ avec un cofinancement de l'Université de Reims Champagne-Ardenne, de l'Europe, du Conseil Régional de Champagne-Ardenne, de l'UIMM via le fonds F2I et d'Ardenne Métropole.

Une filière d’ingénieurs « procédés de fabrication innovants »

La plateforme a appréhendé pleinement les questions de la formation liée à la technologie. D’ores et déjà, une nouvelle filière d’ingénieurs en apprentissage ouvrira au sein de l’IFTS, composante de l’Université de Reims Champagne-Ardenne, en septembre 2016 à Charleville-Mézières. Le diplôme sera délivré par l'UTT en partenariat avec l'URCA et en convention avec l'ITII Champagne-Ardenne.

Cette formation permettra d’accompagner les entreprises dans la mise en œuvre de ces technologies en proposant des élèves maitrisant l’ensemble des compétences.

Le site de la formation: http://www.utt.fr/fr/formation/formations-d-ingenieur/materiaux-et-mecanique.html

La Commission des Titres d’Ingénieurs a donné un avis favorable en mars 2016.